La voleuse de livres

voleuselivres

Critiques du film La voleuse de livres de Brian Percival

C’est l’histoire d’une enfant dont le petit frère meurt dans un train alors que tous deux allaient être accueillis par La Croix-Rouge, qui, à son tour, allait les conduire dans une nouvelle famille car leur maman est communiste.

Sa nouvelle mère, qui n’est pas très gentille, s’appelle Rosa tandis que son père, très gentil, quant à lui, se nomme Hands. Ah, au fait, j’ai oublié : la fille s’appelle Liesel.

Mais revenons à notre histoire : elle rencontre un ami de son âge, Rudi. Elle commence à aller à l’école mais elle ne sait ni lire ni écrire. Alors, son père, Hands, lui apprend, d’abord à lire ensuite à écrire.

Liesel assiste à l’autodafé qui consiste à brûler des livres mais elle réussit à en récupérer un. Mais la femme du bourgmestre la surprend en train de prendre l’ouvrage et, du coup, la conduit à la bibliothèque de son propre fils, mort à la guerre. Et puis, un jour, un Juif frappe à la porte de ses parents qui le recueillent chez eux.

Allez, je m’arrête là, si vous voulez connaître la fin de l’histoire, allez donc voir ce film !

Lucy Audrain et Rose Meslier-Paquet

Le film La voleuse de livres nous montre que malgré la guerre, les gens essaient de rester heureux. Dans ce film, on peut voir l’héroïne, Liesel, apprendre à lire et à vivre autrement dans sa nouvelle vie avec sa famille adoptive.

On vous conseille de le regarder car c’est un beau film.

Coralie et Sara

Ce film est émouvant car il nous montre l’horreur, la tristesse et l’injustice que peut procurer la guerre.

Dans le cadre de la seconde guerre mondiale, on suit une petite fille sans éducation gagnant un maturité en surpassant les terribles épreuves de son début de vie.

On peut voir que la culture est importante dans la société que ce soit à travers les livres, le théâtre ou encorele cinéma. Malgré les différences, l’entraide est présente pour surmonter les obstacles.

On se rend compte qu’on s’habitue à n’importe quelle situation grâce aux personnes qui nous sont chères.

Doriane, Océane, Amy, Déborah et Juliette

 

J’ai bien aimé voir la guerre du côté des civils et j’ai aussi aimé le côté intelligent de Liesel et son côté « bagarreuse », sa condition physique. Au début du film, on ne devine pas le rapport entre la guerre et les livres puis on comprend. Par contre je n’ai pas aimé que tous les gens, autour de Liesel, meurent tous d’un coup.

Gwendydd

J’ai bien aimé ce film car il montre la guerre sous un autre angle. Liesel était une fille mature, pleine de sagesse qui nous montre son opinion à travers ses mots et ses gestes.

Elle nous montre la guerre à travers son regard et ses pensées. Les livres avaient une grande importance : pour Liesel, ils aident à vivre.

Ludivine

 

Nous conseillons ce film car il traite de la guerre, l’histoire a un sens et c’est émouvant même si par moment on s’ennuie un peu car il n’y a pas beaucoup d’actions.

Il raconte l’histoire d’une fille communiste pendant la guerre. La musique est très bien. Le « mariage » des livres avec une jeune fille est très bien aussi mais la fin est triste et prévisible. C’est bien aussi la voix off.

Romain et Nathan

Le film se construit sur l’histoire d’une voleuse de livres qui va surmonter les épreuves que lui fait vivre la guerre. Ce film permet de se cultiver, il est intéressant à regarder.


On apprend des choses que nous ne savions pas sur la vie des civils pendant la guerre: les planques, les sirènes… Il est émouvant car on vit les séparations de la petite fille : son père d’abord, puis Max. Enfin, on assiste à la perte de tous ses proches.

Ce film est à voir. Nous vous le conseillons fortement.

Amandine et David

Laisser un commentaire