Information sur les métiers de l’agriculture

inter-culture

Une information dynamique sur les métiers de l’agriculture
A l’initiative d’Amélie Garin et Denis Bastide, professeurs principaux des classes de troisième et, de ce fait, plus particulièrement chargés de l’orientation, les élèves ont accueilli en salle de permanence, Emmanuel Jaillant, responsable de la Cecab, coopérative agricole du groupe d’Aucy, située à Ploërmel.

D’un abord simple et direct, l’intervenant, faisant preuve de pédagogie, a expliqué le principe de la coopérative déclarant, notamment : « Les agriculteurs sont des actionnaires, des clients, des fournisseurs de l’entreprise. Ce sont eux, qui, après la seconde guerre mondiale, ont créé les coopératives. »

Il a eu, ensuite, des paroles particulièrement fortes : « La coopérative est fondée sur des valeurs, par exemple, la compétitivité, l’inventivité. Il faut donc y croire. Et, aujourd’hui, dans la vie professionnelle, il y a une phrase à ne jamais prononcer : c’était mieux avant ! Il ne faut surtout pas regarder le métier comme il était hier, il faut, au contraire, faire preuve d’inventivité. Par ailleurs, quand vous prenez un engagement, vous le respectez. Ensuite, une des bonnes façons d’être heureux dans sa vie professionnelle est de donner le meilleur de soi-même.

Et, enfin, parmi les valeurs que je souhaite souligner, figure la solidarité : on se doit d’être attentif aux autres. »
Dans un second temps, l’intervenant a présenté les nombreux métiers en lien avec le monde agricole : les techniciens qui interviennent directement auprès des agriculteurs pour les conseiller dans leurs cultures, les commerciaux qui leur indiquent comment vendre leurs produits, les chauffeurs qui assurent la logistique, les magasiniers, les secrétaires…

A propos de l’emploi, il a déclaré : « Tous les jours, je suis à la recherche de techniciens…D’ailleurs, ceux que j’emploie ont une moyenne d’âge de 47 ans. »

Les élèves s ont marqué l’intérêt pour l’exposé, prenant de nombreuses notes avant de poser quelques questions tel Maël qui a demandé : « Que sera l’agriculture de demain ? »

L’intervenant a répliqué : « Les agriculteurs seront ce que vous voulez qu’ils soient : si vous cherchez à acheter le moins cher possible, ils vont produire en grande quantité sans se soucier de la qualité ; en revanche, si vous êtes un consommateur avisé et exigeant, ils vont prendre garde à la qualité de ce qu’ils produisent. »

Laisser un commentaire